vrai-faux-commandes-en-magasin.png
7 min

Les 8 vrai/faux de la prise de commandes en magasin

Et si nous faisions un bond dans le temps, avant la prise de commandes en magasin (Store to web ou Order in Store en anglais) ? Le temps où vos clients venaient en boutique pour faire leur shopping et repartaient, parfois les bras remplis, et d’autres, les bras ballants. Dans ce contexte, les magasins servaient simplement de vitrine pour les articles disponibles mais en cas de taille, coloris ou référence manquante… rien ! Le client n’avait qu’à se tourner vers un autre magasin de l’enseigne, vers l’e-commerce ou pire, vers un concurrent pour trouver son article.

Puis l’Order Management System est arrivé et avec lui pléthore de solutions Store to Web et Digital in Store venues révolutionner l’expérience en magasin. Parmi toutes ces solutions, la prise de commandes en magasin s’impose comme LA solution de référence pour redonner du pouvoir aux magasins !

 “+6% CA dès le premier mois d’utilisation, des prévisions entre 10 et 12% d’ici la fin 2021” (ba&sh)

Vous n’allez quand même pas nous dire que vous n’avez pas encore implémenté cette solution omnicanale de référence ? Nul doute que ces 8 vrai/faux sauront vous convaincre de l’efficacité de la prise de commandes en magasin !

Pour faire du Store to Web, je dois recruter de nouveaux vendeurs

FAUX. La prise de commandes en magasin ou Extension de Gamme est une solution simple à prendre en main, intuitive et accessible pour l’intégralité de vos vendeurs. Une simple démonstration suffit pour en comprendre les principes et la formation est relativement rapide.

Rappelons que l’un des objectifs du Store to Web est de redonner du pouvoir aux vendeurs et in fine, d’améliorer vos performances en magasin. Rendre un recrutement nécessaire pour mettre en place cette solution omnicanale et ainsi, ne pas capitaliser sur vos ressources actuelles serait simplement contre-productif.

Le Store to Web change la dimension de ma boutique

VRAI. Si l’on s’adresse aux esprits cartésiens alors bien sûr, le Store to Web ne va pas pousser les murs de vos boutiques « in real life ». Mais virtuellement si. On parle d’ailleurs d’Endless Aisle ou encore d’Extension de Gamme (oui, il y a vraiment beaucoup de termes pour parler de ce concept).

Le Store to Web, grâce au stock unifié et à l’Order Management, offre à vos vendeurs et surtout, à vos clients, l’accès à l’intégralité du catalogue produit. Ce qui offre deux avantages directs : une alternative à la rupture de stock en magasin + une réponse favorable aux désirs d’achats de vos clients, que les articles aient ou pas été en rayon dans votre point de vente.

Toutes les typologies de boutiques sont gagnantes, les petites comme les grandes ! La prise de commandes en magasin est une solution profitable quelle que soit la taille initiale de l’espace de vente.

Le Store to Web implique le déploiement de tablettes en magasins

VRAI. Le déploiement de la prise de commandes en magasin nécessite d’équiper vos vendeurs d’outils digitaux leur permettant d’effectuer leurs nouvelles missions dans de bonnes conditions. La tablette vendeur s’impose alors comme un incontournable pour accéder au stock unifié, le consulter et passer commande pour les clients.

Les tablettes déployées en magasin peuvent avoir différents formats, allant du mobile au format tablette traditionnel. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un investissement relativement faible et rentable au regard du chiffre d’affaires généré dès l’activation de l’Order in Store :  +6% de chiffre d’affaires dès le premier mois d’activation pour ba&sh !

“L’expérience offerte aux clients est la même, qu’ils soient dans une boutique de 50 ou de 200m² !”

Le Store to Web améliore la relation client

VRAI. La prise de commandes en magasin est une solution particulièrement appréciée par vos clients puisqu’elle apparaît tel un service rendu : « Vous ne trouvez pas la référence en magasin, pas de soucis, je vous la commande ! ».

La prise de commandes renforce le rôle de vos vendeurs qui, concernés par les problématiques de leurs clients, y trouvent une réponse immédiate en consultant le stock unifié. L’expérience offerte aux clients est la même, qu’ils soient dans une boutique de 50 ou de 200m² et malgré des assortiments différents. Le parcours client n’en est qu’amélioré et en phase avec les services proposés par les leaders de l’habillement et peut-être même, par vos concurrents !

Si mes vendeurs effectuent des commandes en magasin, mes clients ne viendront plus en boutique

FAUX. La prise de commandes en magasin ne doit pas être vue comme une solution omnicanale qui dessert la venue en boutique. Au contraire, elle simplifie les parcours d’achats et replace véritablement le point de vente au cœur de l’expérience client ! En accédant aux articles qu’ils recherchent, vos clients ont plus de chance de réitérer leur venue en boutique, non ?!

De plus, il faut également considérer les différents modes de livraison associés à la prise de commandes en magasin. Il est possible de faire livrer directement les articles à domicile, moyennant le règlement des frais de port par le client; ou de retirer une commande Order in Store en magasin, gratuitement grâce au Click and Collect. Pour faire clair, rassurez-vous, on ne constate pas d’incidence négative sur la fréquentation en magasin à la suite de l’implémentation de solutions Store to Web.

“Le commerce unifié et le Store to Web réunissent les directions métiers autour d’un objectif commun : la rentabilité !”

Le Store to Web ne profite qu’à l’e-commerce

FAUX. Le Store to Web et plus globalement, l’ensemble des solutions omnicanales ne créent pas de dualité entre commerce physique et commerce en ligne. Au contraire, l’objectif est de créer de la complémentarité.

Dans le cas précis d’une commande Order in Store, le stock de l’entrepôt web peut être utilisé pour servir la commande, tout comme le stock d’une autre boutique (on parle ici de transfert de stock). La répartition du CA (incentives) se fait ensuite suivant vos propres règles, le plus souvent en récompensant à part égales le magasin depuis lequel est émis la commande et le point de stock qui va l’effectuer.

La prise de commandes doit être le fruit d’une réflexion globale autour du commerce unifié

VRAI. La prise de commandes en magasin s’appuie sur le stock unifié : les quantités de stock de l’intégralité des points de stocks de votre réseau (magasins, entrepôts, stocks futurs…) sont visibles depuis la tablette vendeur lors de la prise de commande.

Pour faire simple, avant d’implémenter la prise de commandes en magasin, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement et les bénéfices associés au commerce unifié. Il s’agit d’un véritable projet d’entreprise qui doit réunir les différentes directions métiers autour d’un objectif commun : la rentabilité ! Une solution telle que OneStock permet, par exemple, une croissance conséquente du chiffre d’affaires global,  25% de chiffre d’affaires web en plus et un ROI atteint sous 4 mois.

Le Store to Web, c’est compliqué à mettre en place

FAUX. Avec l’Order Management System OneStock, c’est simple ! Puisqu’une image vaut mille mots, si on programmait une démo pour qu’on vous explique tout ?

PROGRAMMER UNE DEMO

Plus de lectures