Retail omnicanal : 4 tendances qui ont explosé en 2021

Le retail omnicanal est plus actuel que jamais ! Bien que l’année 2021 ne soit pas encore terminée, on peut déjà affirmer que cette année s’est imposée comme une année challenge pour le retail. Marquée par : les conséquences de la crise sanitaire, une crise logistique sans précédents, des consommateurs toujours plus connectés et exigeants… 2021 prouve une nouvelle fois qu’il n’y a plus de retail sans omnicanal !

Quelles sont alors les tendances qui ont littéralement explosé ?

Le marché de la seconde main ou la ‘new entry’ du retail omnicanal

Démocratisé par des plateformes telles que Vinted, le marché de la seconde main a désormais véritablement transformé les habitudes de consommation. Si bien que les marques, elles-mêmes, créent désormais des mini-sites dédiés à la seconde main, offrant ainsi une seconde vie à leurs collections et aux achats de leurs clients. A la clé, généralement, un bon d’achat à valoir sur la nouvelle collection, à l’image de ce qui est proposé par la marque Sandro via son programme ‘Seconde Main’.

Selon Romulus Grigoras, CEO de OneStock« l’intérêt pour le vêtement de seconde main a été favorisé par la pandémie et sera durable » (interview LSA, nov 2021). Une tendance à suivre de près et à laquelle les retailers omnicanaux doivent être sensibilisés !

L’éco responsabilité comme l’avenir du retail omnicanal

Autre tendance en lien avec la précédente, les acheteurs ont intégré la notion d’éco responsabilité dans leurs habitudes de consommation. Cette notion s’applique désormais au retail non-alimentaire et les marques s’engagent dans des modes de production éthiques et des livraisons écologiques.

Cette écoresponsabilité est venue enrichir les promesses de livraisons (Delivery Promise) affichées sur les sites e-commerce. Les acheteurs web ont la possibilité de consulter l’empreinte carbone associée aux différents modes de livraison et de choisir la livraison la plus écologique. C’est d’ailleurs ce qu’ils font généralement puisqu’une étude OneStock menée sur 5000 consommateurs européens révèle que 60 % d’entre eux seraient plus fidèles à une enseigne si celle-ci avait des pratiques durables. L’écoresponsabilité et la durabilité, seraient-elles l’avenir du retail omnicanal ?

Le social selling pour un retail omnicanal connecté avec la génération Y

Un nouveau canal de vente est venu enrichir le parcours client omnicanal : le social selling !
Les réseaux sociaux, particulièrement Instagram et TikTok permettent désormais aux retailers de toucher leurs publics cibles autrement. Grâce à des stratégies de communication basées sur l’influence et le live shopping, les enseignes, qu’elles soient grand public (Nike, Etsy, Leroy Merlin…) ou plus confidentielles (Lancôme, Livy Studio, Alohas…), se prêtent au jeu !

Le marché du social selling et du Live Shopping continuera à s’étendre dans les années à venir et est estimé à 25 milliards de dollars d’ici 2023 aux Etats-Unis (Coresight Research). S’agissant d’un canal facile à mettre en place, il est fort probable que les directions digitales et e-commerce y accordent davantage d’intérêt dans les années à venir !

L’Order Management System ou la base technologique du retail omnicanal

Particulièrement plébiscité à la suite de la crise sanitaire, l’Order Management System (OMS) s’impose désormais comme le partenaire stratégique de référence pour tout retailer, sans distinction de secteur d’activité.
Permettant d’optimiser l’écoulement des stocks et de maximiser les marges, l’Order Management System s’est révélé comme l’un des principaux leviers de performances lors de la crise Covid-19 et au-delà. Ce, notamment, en créant une véritable complémentarité entre le réseau physique et le web.

Les solutions omnicanales qu’il intègre s’imposent également comme des must-have du retail : Ship from Store, Order in Store, Click and Collect, RDV en magasin, …
L’Order Management System va continuer à s’imposer dans les discussions stratégiques puisqu’il impacte positivement les performances des enseignes pendant et par-delà les crises !

Plus de lectures