Le locatif, nouvelle tendance du commerce omnicanal ?

Le locatif est une tendance liée à l’économie circulaire et aux nouvelles habitudes de consommation du client omnicanal.

En lien avec les considérations écologiques des clients mais aussi avec les politiques RSE des enseignes, le locatif permet d’optimiser le recyclage et de limiter la pollution -notamment pour l’industrie textile qui est souvent étiquetée comme l’une des plus polluantes-.

Cette tendance suit la mouvance actuelle du ‘vendre plutôt que jeter’ et du ‘louer plutôt qu’acheter du neuf’.

Zoom sur ce nouveau mode de consommation qui gagne des parts de marché dans le retail omnicanal !

Locatif, quels parcours d’achats pour le client omnicanal ?

Qui dit nouveau mode de consommation, dit nouveaux parcours d’achats omnicanaux ! L’avantage du locatif réside en sa capacité à être décliné sur de nombreux secteurs d’activité.

On pense, par exemple, au bricolage où il apparaît plus simple et financièrement avantageux de louer une disqueuse pour un usage ponctuel que d’en acheter une neuve. Autre exemple, avec la chaussure et l’initiative de l’Atelier Bocage qui propose de louer plutôt que d’acheter et permet ainsi un réel renouvellement du shoesing en fonction des saisons. Louer des vêtements pour bébé peut également se révéler pertinent puisque les parents doivent régulièrement renouveler les références tant les bébés grandissent vite. On pourrait citer bien d’autres exemples issus du retail omnicanal tant la tendance est pertinente, utile et adaptée à toutes les industries, aussi bien en BtoC qu’en BtoB !

La tendance du locatif se rapproche, pour certains secteurs, grandement du modèle type ‘abonnement’. Si l’on reprend l’exemple de l’Atelier Bocage, les chaussures sont effectivement louées et restituées à la fin de la location, cependant, pour faciliter le processus, les clientes souscrivent à un abonnement d’une durée modulable. Dans un tel contexte, voici les différentes étapes à compléter par le client :

  • Créer un profil et compléter les informations relatives à son genre, sa taille, le type d’articles recherchés, ses goûts (pour profiter de suggestions personnalisées). Si le retailer le permet, il est également possible de choisir le nombre d’articles que l’on souhaite louer chaque mois
  • Choisir les dates / la durée de location (1 mois, 1 trimestre, 1 an) en fonction des options proposées par le retailer. On note que, généralement, plus la durée de location est longue, plus les coûts d’abonnement diminuent
  • Choisir le type de livraison souhaité suivant les options disponibles : à domicile, en point relai, en magasin
  • Après avoir profité de ses articles dans le temps imparti, vient le moment de les restituer ! Généralement, le retailer vient ici faciliter les processus de retours soit en intégrant l’étiquette de retour lors de l’envoi des articles, soit en permettant les retours en magasin

Il n’est pas rare que les retailers enrichissent l’offre de location/d’abonnement en permettant à leurs clients d’acquérir les produits à un tarif inférieur à celui affiché de l’article.

Les enseignes omnicanales entrent véritablement dans l’ère du service autour de leur offre. Au-delà d’une stratégie marketing, il est crucial qu’elles anticipent la manière dont ces stocks loués seront intégrés à leur offre globale. Les articles loués peuvent être ré-intégrés dans un circuit de vente de seconde main. OneStock se positionne comme l’OMS de l’économie circulaire et les accompagne dans ces réflexions d’avenir.

Aurélie Launay Abert – Head of Customer Success, OneStock

Locatif, quels avantages pour l’enseigne et pour le client omnicanal ?

Le locatif est un mode de consommation particulièrement apprécié par les acheteurs. Il présente également de nombreux avantages pour les marques, revenons sur quelques avantages ensemble !

Les avantages pour le client omnicanal

  • Maîtrise du budget : avec la location par abonnement, l’acheteur omnicanal sait, avec précision, le montant qu’il devra débourser sur une durée donnée afin de faire l’acquisition temporaire de X articles. Ceci permet une meilleure maîtrise du budget qu’en achetant des articles neufs pour lesquels les dépenses ne sont pas toujours anticipées
  • Renouvellement du dressing : même chose ici, en plus de maîtriser son budget, le client a l’assurance de recevoir de nouvelles pièces chaque mois, en lien avec ses goûts, ses envies, les tendances et la saisonnalité (sandales en été, bottines en hiver)
  • Accès à des pièces exclusives : on constate aujourd’hui que de nombreux sites proposant de la location d’articles de luxe ont vu le jour. Louer une robe de créateur pour une soirée, louer un sac de luxe pour les vacances, tout ceci est désormais devenu possible pour le plus grand bonheur des fashionistas !

Les avantages pour l’enseigne omnicanale

  • Modernisation de l’image de marque : en mettant en place des modèles de consommation type locatif et en optimisant la communication autour de ceux-ci, l’enseigne omnicanale partage une image de marque moderne, en lien avec les préoccupations actuelles des acheteurs
  • Conquête de nouveaux clients : le modèle locatif permet de conquérir de nouveaux clients de façon constante ! En effet, ce n’est pas parce que vous n’avez pas besoin de perceuse aujourd’hui que vous n’en aurez jamais besoin ! Pour la mode, les fashionistas souhaitant des nouveautés à moindre coût sont susceptibles de se laisser tenter.
  • Optimisation des marges : ce dernier point est conditionné par le nombre de fois où les articles sont loués. Plus un article est loué, plus les marges augmentent. Si l’on reprend notre exemple de perceuse, si la valeur d’achat de l’appareil est de 150€ et qu’elle est louée 10 fois par mois au tarif de 30€ la journée… l’équation devient vite intéressante !

Order Management System : pourquoi est-ce une solution indispensable pour tous les retailers ayant des initiatives durables ?

Dans un tel contexte, l’Order Management System (OMS) vient aider les retailers à partager des informations fiables à leurs acheteurs et à leur fournir une multitude de services omnicanaux.

L’OMS joue ici son rôle de centralisateur : il indique où se trouve le stock et définit également le meilleur point de stock pour servir la location client. D’un point de vue orchestration des commandes, il est possible d’aller plus loin et de renforcer une démarche de circularité en définissant des règles privilégiant la location d’articles déjà utilisés. Si ces derniers sont indisponibles, alors l’OMS utilisera le stock d’articles dits neufs pour assurer la location.

La Delivery Promise (Promesse de livraison) joue ici un rôle essentiel en permettant l’affichage des dates de locations disponibles et en synchronisant de nouveaux créneaux dès lors qu’un article loué est restitué.

Enfin côté services, l’Order Management System va mettre à la disposition des clients les mêmes services que ceux généralement offerts par la marque : livraison à domicile, Click and Collect, etc. On peut même imaginer de l’e-réservation sur des verticales type chaussure où le client peut ainsi confirmer sa pointure via un essayage en magasin avant de louer les paires de son choix. La gestion des retours peut, elle aussi, être gérée par l’OMS, en libre-service.

L’un des points marquants lié à la tendance du locatif est que ce mode de consommation sert aussi de source pour alimenter les plateformes de seconde vie. On constate ainsi que les différents axes de l’économie circulaire s’auto alimentent.

Vous souhaitez en savoir plus sur OneStock, l’OMS leader en Europe et spécialiste du locatif ? N’hésitez pas à nous contacter !

Plus de lectures